Pluriel Villeneuve-lès-Maguelone

Rassemblement du 19/11 et entrevue avec le commissaire enquêteur

Bonjour,

 

Belle réussite que ce rassemblement. Réunir plus de 60 personnes un lundi à 16h30 est une preuve manifeste de l'intérêt porté à nos actions.

Autre preuve de cela : nous avons pu remettre 54 lettres en mains propres au commissaire enquêteur qui nous a reçu. Bien que nous ayons été une quinzaine il a fait entrer tout le monde dans la salle de réunion.

Ce qu'il ressort de nos échanges :

  • Il a félicité le collectif pour le travail réalisé pour le 8 pages
  • Il nous a informé que le choix de demander à chacun d'entre vous la rédaction d'une lettre individuelle était un bon choix. Effectivement une lettre collective (association, parti) ne compte que pour une. Les courriers individuels ont donc autant d'impact que ceux rédigés collectivement.
  • Le commissaire enquêteur a bien compris :

             Nous n'étions pas opposé au principe de PLU mais à la façon dont celui qui nous est proposé a été conçu

             Que nous n'étions pas opposé au développement de l'urbanisation de Villeneuve, mais que nous ne souhaitions pas que cela se fasse n'importe comment.

             Que nous avons exprimé ce qu'il semble avoir maintes fois entendu : les 2 principaux points de crispation étant les secteurs de sud Arnel et du pont

 

La lutte continue !!

 

 

 

 

Posté par plu-riel à 21:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Adresses pour déposer les courriers

Bonjour,

Voici les adresses auxquelles vous pouvez déposer vos lettres. Elles seront remises en mains propres au commissaire enquêteur Lundi 19. Si vous souhaitez être là, rdv à 16h30 devant la mairie.

Les adresses :

  • 53, boulevard des chasselas
  • 36, rue neuve
  • 17, rue de la patrie

 

 

Posté par plu-riel à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La presse en parle !

articleml111112Article du midilibre publié le 11/11/2012.

Je vous laisse en apprécier le contenu.

Posté par plu-riel à 20:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Faut rien lâcher !

IMG-20121109-00535

IMG-20121109-00533Encore un recours en perspective !!

Posté par plu-riel à 23:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Fort intéressant n'est-il pas ?

Etude du SCOT menée par l'agglo et dont cet extrait a été publié dans la lettre des 500 du moi sde juillet 2012

 

Il ressort que les surfaces aménagées entre 2004 et 2010 ont représenté moins de 15% des  surfaces d’extension urbaine potentielle identifiées par le SCOT. Avec un rythme moyen de consommation de 55 ha par an, la situation met en évidence que les gisements fonciers théoriques identifiés par le SCOT, correspondant aux 2 900 ha d’extension urbaine potentielle, ne seraient pas épuisés avant 2050. Cette projection théorique est, par ailleurs à mettre en rapport avec la diminution progressive du taux de croissance démographique sur le territoire de l’Agglomération (+ 0,9% par an en moyenne entre 2007 et 2030 selon le scénario de l’INSEE contre + 1,4% observé entre 1999 et 2007) qui devrait conduire à une relative stabilité du nombre d’habitants supplémentaires chaque année. Dans ce contexte, il n’y a pas lieu de penser que les besoins d’espace liés à la croissance de la population connaissent une évolution significative. S’agissant des besoins liés au développement économique hors immobilier tertiaire, il faut souligner, qu’en moyenne, 60 à 80 nouvelles demandes d’installation d’entreprises sont enregistrées annuellement. Elles représentent un besoin foncier annuel de 20 ha à moyen terme. Par ailleurs, nombre de fonciers potentiellement mobilisables pour le développement d’activités économiques sont grevés par des contraintes ou servitudes (proximité de lignes à haute tension ou de zones inondables) qui limitent fortement les capacités du territoire communautaire à répondre aux besoins des entreprises. Dans ce contexte l’Agglomération doit faire évoluer, à terme, le cadre fixé par le SCOT afin de l’adapter de manière efficiente à l’expression de la demande économique. Il s’agira, en particulier, de dégager des fonciers nouveaux aptes à recevoir des activités de type extensifs ou incompatibles avec la proximité de zones habitées.

 

Alors pourquoi prétendre que le PLU de VLM doit aller au delà des engagements du SCOT, à savoir 60 logements par an ?

Posté par plu-riel à 17:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Le blog du collectif PLUriel

Le 11 octobre, se tenait une réunion constitutive d’un collectif de réflexion sur le projet du Plan local d’urbanisme
(PLU). Plus de 20 représentants de différentes organisations, et  des citoyens de notre commune, ont
débattu sur le projet et les réponses à apporter à l’enquête publique.

Ensemble, nous sommes arrivés à un constat : le PLU ne nous semble pas acceptable.


Nous considérons que la concertation entre la municipalité et la population, à laquelle nous avons participé, n’a été qu’un
simulacre pour faire passer un projet déjà arrêté.

Un exemple ne fait que nous conforter dans cette certitude : le vote, lors du conseil municipal du 17 septembre 2012, de la création de deux Zones d’aménagement concerté (ZAC), alors que le PLU n’est encore qu’un projet.

Notre rencontre s’est déroulée avec une réelle volonté de décryptage du projet du PLU et d’information de nos concitoyens.

Le collectif s’inscrit dans une démarche constructive.

Nous sommes bien conscients que Villeneuve doit se développer. Notre ville ne doit pas rester figée. Nous avons besoin de logements sociaux, mais également en accession, pour les jeunes.
Cependant le PLU imposé par la municipalité soulève des problèmes majeurs qui sont autant de menaces pour la cohésion de la
commune.

Qu’en sera-t-il des déplacements, des aspects sociaux, urbanistiques … ?

Le projet démesuré du Pont nous pousserait à lui seul à nous opposer à ce PLU.

 

 

Posté par plu-riel à 21:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]

15 novembre 2013

Et ca continu !

Demain, samedi 11 novembre2013, grande marche pour villeneuve et l'environnement. Ségura nous traitera d'opposants revanchards qui refusent l'arrivée de nouveaux villeneuvois et les hlm. Il illustrera par là-même la vacuité de sa pensée, nous resservant sans cesse les mêmes arguments basiques.

Posté par plu-riel à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2012

PLU de Hyères : des risques d'annulation

Annulation_PLU_Hyeres

La preuve s'il en est que c'est possible !!

Posté par plu-riel à 23:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 novembre 2012

Voilà pourqoi le temps est précieux

Voici un article (merci Laurence) qui illustrent les règles qui entreront en application début 2013.

 

Bonne lecture

evaluation_senvironnementales

 

Posté par plu-riel à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L’urbanisme intercommunal, c’est maintenant ?

Article issu de la gazette des communes de ce jour

 

Les débats lors des différentes lois Grenelle et logement l’ont montré : l’urbanisme reste une compétence très chère au cœur des maires, et le plan local d’urbanisme intercommunal est resté un vœu pieux lors de l’adoption de la loi Engagement national pour l’environnement.

Malgré toutes les critiques que les communes peuvent lui adresser, lorsqu’il s’agit de parler de logement, on appelle bien souvent l’intercommunalité à la rescousse : lors des discussions du projet de loi sur la cession du foncier public, nombre de parlementaires ont réclamé que le pourcentage de logements sociaux à atteindre – qui devrait passer de 20 à 25% – soit calculé au niveau intercommunal et non commune par commune…

Quand l’Etat se retire, l’interco arrive - Le même processus pourrait bien se produire en matière d’urbanisme et de droit des sols. Car cette fois, les élus locaux pourraient ne plus avoir le choix : Cécile Duflot, la ministre du logement, a expliqué le 21 novembre, lors du Congrès des maires, qu’il était temps d’aller au bout du transfert de compétences en urbanisme entamé en 1982, et de laisser les communes exercer pleinement l’instruction en matière de droit des sols – les agents de l’Etat restant disponibles pour des compétences plus pointues. Dans ces conditions, l’intercommunalité pourrait bien retrouver tout son charme, pour des communes démunies.

L’annonce de Cécile Duflot met aussi un terme à l’hypocrisie d’un Etat qui, en apparence, continuait à instruire les autorisations d’urbanisme tout en réduisant ses effectifs – une baisse de 20% en 2013 est annoncée sur les 3600 agents affectés à ces postes.

Mais finalement, c’est peut-être par cette instruction mutualisée des permis de construire au niveau intercommunal – les maires restant signataires en dernier recours – que va se faire cette évolution progressive vers le PLU intercommunal. La première marche pourrait être un PLU élaboré au niveau intercommunal avec des fondamentaux déclinés commune par commune, avant le grand saut vers le document unique.

Posté par plu-riel à 08:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]